AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


avatar


Invité
Invité




MessageSujet: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Sam 23 Avr - 21:03




    Titre : Quand l'équilibre régné encore
    Lieu : Tout là Haut . Le Mont Olympe
    Personnages : Angelo & Altaïr encore Anges + Tous les Dieux & Anges qui voudraient faire une apparition
    Age : Indéfini
    Époque : Avant que l'espèce humaine ne soit apparue sur Terre

    Synopsis : Altaïr & Angelo étaient encore de "jeunes" Anges prometteurs. Ils vivaient au Mont Olympe et la Terre n'était pas encore peuplé d'humain. Adam & Ève vivaient dans le jardin d'Éden en parfaite Harmonie. Lilith avait déjà fait son apparition et avait été bannie ainsi que Lucifer & Satan.

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Mar 26 Avr - 14:52

J'étais de retour ici. Chez moi. Ailleurs, je ne me sentais pas chez moi. Je me posa alors la raison de ma création mais secoua la tête aussitôt. Pour servir Dieu bien sur, quoi d'autre ? Je monta les immenses marches qui menait à mes quartiers. Je préférais marcher que voler. De temps en temps, cela faisait du bien. Je venais tout juste de rentrer d'un mission sur Terre. J'y avais, d'ailleurs, rencontré les deux êtres que Dieu venait tout juste de créer. Ils étaient comme nous en apparence mais ils n'avaient pas d'ailes, malgré que l'un d'eux avait une apparence bizarre par rapport à nous. Les bâtiments du mont Olympe avaient le gros avantage d'être haut de plafond (cela évitait les collisions). J'ouvris la porte, entra dans la pièce et me prépara à ôter mon plastron lorsque j'entendis des bruits de pas derrière moi.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Mer 27 Avr - 5:45

Le Mont Olympe rayonnait. Les Soleils étaient au plus haut. Encore une lubie de Zeus. Le Dieu de la Foudre adorait remanier ce monde comme il le chantait. Parfois il inventait des Lunes de diverses couleurs, parfois plusieurs soleils se succédaient, d’autres fois encore le ciel prenait des teintes incroyables. Mais Na’hash lui se fichait du paysage. Il se fichait des volutes que formaient les nuages, des arbres couleurs or qui entouraient le Palais de Zeus. Il ne voyait pas non plus le lac rose hymne à l’Amour que le Dieu de la foudre portait à sa femme Héra. Non Na’hash ne voyait rien de tout ça car son âme était déjà noircie bien qu’il ne le sache pas encore. Satan y avait veillé. Il l’avait créé dans le but de tenter Eve & Adam. Na’hash était la Tentation. Pourtant Satan avait fait en sorte que l’Ange lui-même l’ignore avant le Jour J. Si Zeus l’apprenait ou n’importe qui d’autre son plan échouerait IL le savait. IL avait donc créé Na’hash lui donnant beauté, force et le don de séduire ses semblables les trompant ainsi facilement. L’Ange avait même combattu au côté d’Azraël et d’Abaddon contre les Enfers, les refermant ainsi et évitant que les Enfers ne se déversent sur la Terre et le jardin d’Eden. Aujourd’hui il était vêtu d’un tissu blanc cassé, qui tombait élégamment sur son corps d’athlète. Na’hash était la beauté incarnée. Certes Aphrodite ou Apollon étaient bien plus beau mais l’Ange lui avait en lui ce goût d’interdit qui tentait bien des Dieux et des Anges sans oublier énormément de Démons. Il évoquait désir, passion, envie, gourmandise et danger. Tout réuni dans un même « corps ». Na’hash avait adopté l’apparence d’un jeune homme aux cheveux longs jusqu’au épaules, aux teintes châtains, un corps musclé d’environ deux mètres trente. Ses ailes reflétant la lumière s’étendaient derrière lui sans gêne aucune, ici il était lui-même, ici il pouvait vivre sans se cacher. Du moins pour le moment. Son visage était des plus délicats, presque trop féminin, très androgyne. Ses jambes et ses bras étaient musclés sans qu’il ne soit vraiment large d’épaule. L’apparence qu’il avait choisit n’avait rien de très original. Ici, au Mont Olympe chacun avait sa vision de la beauté et chacun prenait l’apparence qu’il désirait le temps qu’il voulait. Alors qu’il marchait, ses pieds disparaissant à moitié dans la brume des nuages qui s’étalait recouvrant un sol factif, perdu dans ses pensées, il sentit la présence d’un autre Ange. Altaïr. Na’hash releva son visage aux traits parfaits et scruta le ciel de ses prunelles noires. Il détecta rapidement la présence de l’Ange dans ses appartements et emprunta l’escalier immense nullement conçu pour des êtres chétifs. Les marches couleur or s’étalaient, immenses, hautes et larges. Un tapis couleur argent les recouvrait à moitié ne gâchant rien de la magnificence du tableau que s’offrait à lui. Tout était dans le gigantesque tombant presque dans le grotesque. Les fines peintures recouvrant les murs contrebalançaient la chose en donnant une touche de finesse à ce décor qui collait bien à Zeus. Seul Héra sa femme grâce à ses talents de peinture permettait à tous de vivre en harmonie loin des colères du Dieu de la Foudre. Chacun avait pu voir le sort que Zeus avait réservé à son frère Satan. Soupirant en y pensant Na’hash trouvait cela fort contrariant sans réellement savoir pourquoi. Tout était flou dans son esprit. Parfois une voix lui susurrait des paroles étranges. Comme des appels. Comme pour lui dicter des mauvaises actions… Parfois Na’hash cédait à ses pulsions parfois il restait maître de son corps. De plus en plus souvent il entendait la petite voix lui murmurer qu’il valait mieux que ça, qu’il pouvait être autre chose qu’un sous-fifre et lui-même pensait qu’il était bien plus que ça. Comme un écho dans son corps, dans son cœur et son esprit qui lui soufflait que sa place était ailleurs. Le fil de ses pensées avait dicté ses pas sans qu’il ne s’en aperçoive et il se retrouva devant la porte d’Altaïr les bras ballants. Hésitant quelques secondes il finit par toquer à la porte puis entra après avoir appuyé sur la poignée.

Bonjour, murmura-t-il avec un sourire en coin des plus craquants. Tu te prépare au combat ? demanda-t-il en fronçant les sourcils nullement au courant d’un nouveau changement dans l’humeur des Dieux.

Car oui les Dieux parfois, pris de lubies utilisaient les Anges comme pions pour les distraire, créant des conflits qui n’avaient pas lieu d’être. Les Dieux n’étaient pas parfaits non.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Sam 30 Avr - 11:07

Quelqu'un frappa à la porte puis, après un petit temps, entra. Je me retourna et vis Na’hash sur le pas de la porte. Il prit enfin la parole. Au combat ? J'y étais toujours préparé.

Non, je rentre tout juste de la Terre. Et toi ? Que fais-tu là mon ami ?

Ma mission consistait à apporter la parole de Zeus, si on pouvait dire ça, aux humains. Même si il était beaucoup plus vieux que moi, c'était un bon ami et je le connaissais bien. La pièce qui me servait de chambre n'avait pas de fenêtres mais elle était bien éclairée par les pouvoirs d'Apollon. Toutes les pièces d'Olympe était comme celle ci.

Au fait, as tu vu les nouvelles créatures de Zeus, les humains ? Ils ont été très surpris quand ils m'ont vu débarquer par l'arc en ciel et j'avoue que cela m'a bien fait rire. Mais je trouve ces êtres très intéressants.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Lun 2 Mai - 3:42

Je vois, répondit-il d'une voix presque inaudible.

Sans qu'il ne sache pourquoi nommer la Terre éveillé en lui une part sombre qu'il ignorait se trouver là. Encore plus étrange cela ne lui faisait nullement peur. Finalement, sortant de ses pensées mystérieuses, il haussa les épaules à la question que l’Ange fasse à lui venait de lui poser. Il avança dans la pièce refermant la porte derrière lui fit quelques pas observant le décor. Les murs sans fenêtre, l’immense lit qui devait peu lui servir et d’autres babioles sans importance pour Na’hash. Il se tourna ensuite vers Altaïr avec un léger sourire vraisemblablement faux.

Je suis venu te saluer. J’ai sentis ton odeur dans l’escalier… ajouta-t-il doucement. Je me demandais quelles nouvelles tu nous apportais. Je sais que tu es le messager favori de Zeus.

Na’hash ne savait pas pourquoi il posait tant de question mais il sentait au fond de lui que tout lui serait bientôt utile. Satan était déjà aux commandes de sa création. Et Na’hash sans le savoir était un cobaye parfait. Bientôt il se réveillerait et trahirait tout l’Olympe. Mais il ne le savait pas encore… Quand Altaïr aborda de nouveau le sujet sur les humains Na’hash releva son visage magnifique vers l’ange qui lui parlait. Les humains… Non. Il n’avait pas encore eu ce « privilège ». Il n’était pas un messager lui.

J’imagine qu’ils ont du être surpris… Et non, non je n’ai pas encore rencontré les Humains. Tu sais je ne suis pas un messager. Je n’ai donc rien à faire là bas, dit-il d’un ton enjoué. Que devais-tu leur dire ? Zeus ne t’as surement pas envoyé là bas dans le seul but de les observer ?

Il fallait qu’il en sache plus. Qu’il découvre ce que Zeus comptait faire de ces créatures et là… Là quoi ? Na’hash se surprit à se demander pourquoi il était habité par tant de pensées sombres. Il était un Ange ! Et les Anges n’avaient pas à penser de la sorte. Se passant une main sur la nuque il finit par s’asseoir sur le lit d’Altaïr puis, finalement, par s’y allonger de façon langoureuse. IL ne contrôlait aucun de ses geste, la Tentation en lui agissait parfois de son propre grè le rendant magnifique pour chaque être le regardant.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Sam 7 Mai - 0:35

J'avais l'impression qu'il m'enviait d'être un messager de Zeus. Sa phrase m'amusa. Ca l'intéressait vraiment de savoir ce que j'avais a leur dire ? Fallait croire que oui.

Leur dire ce que Zeus attendait d'eux. Qu'ils se rendent compte combien il est puissance et combien ils lui doivent allégeance. Tout simplement.

J'avais répondu d'une voix claire et franche. Pas méchante. Franche. D'une part, je les enviaient ces humains. Libres. Ignorant des nombreuses responsabilités d'une caste. Libres. J'avais envie d'explorer ce monde dans sa globalité. Ce que eux, pouvaient faire. Libres... Bien sur, je ne reniais pas le moins du monde mon statut d'ange. Mais j'avais soudain envie d'autre chose. D'autre chose que ma vie d'aujourd'hui. Lentement, je repris mes esprits, délia les boucles de cuir de mon plastron et le posa sur un mannequin de bois prévu à cet effet.

Et tu n'a jamais eu envie d'y aller ? Ou peut être que tu te contente seulement de regarder d'en haut.

Petit rire.

Je suis sur que tu n'en éprouve nullement le besoin, te connaissant.

Nouveau rire. J'aimais ma façon de le taquiner. C'était un ami après tout. Oui un ami...
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Jeu 12 Mai - 23:40

Alors qu’il écoutait Altaïr, Ange se perdit dans la contemplation d plafond auréolé de peintures plus magistrales les unes que les autres. Tout n’était que beauté ici. Une beauté exagérée le plus souvent. Ange trouvait que les Dieux en faisaient trop, bien trop… Qu’ils ne pensaient qu’à ébahir les semblables. Soupirant il reporta son attention sur l’Ange face à lui, sublime comme tout être de son espèce. Ange le trouvait à son goût. Mais généralement Ange trouvait presque tout le monde à son goût. Cette pensée le fit sourire et il se cala sur un coussin pour pouvoir regarder son compagnon plus facilement.

Je vois. Zeus aime qu’on sache qu’il veille, qu’il se situe au dessus de tous, répondit-il avec une once de moquerie.

Alors qu’il fixait l’Ange il sentit ses émotions le traverser de part en part. Ses ressentis lui firent fermer quelques secondes les yeux tellement ils étaient forts. Ange ne contrôlait pas bien ce don et d’ailleurs il se demandait parfois à quoi il lui servait… Souriant il rouvrit les yeux essayant de combattre le plaisir et le sentiment de plénitude qui l’envahissait lentement. Malheureusement Altaïr commença à se dévêtir et le désir ne quitte plus Ange. Pourtant il ne comptait pas toucher à l’Ange, c’était un ami. Rien de plus. Rien.

Je ne sais pas trop, répondit-il d’une voix d’enfant boudeur avant de se retourner pour s’allonger sur le ventre. Zeus à décidé que ma place était ici. Je ne sais pas ce qu’il me réserve… Et non… Je ne les regarde jamais. Je ne sais même pas à quoi ils ressemblent… soupira-t-il.

Il devait combattre l’envie de descendre sur le Jardin d’Eden… A chaque jour passait il avait envie de les tenter, de les voir, de les toucher, de détruire ce Jardin jugeait si parfait. Refoulant ses sentiments il ferma quelques secondes les yeux et ne les rouvrit qu’une fois apaisait.

N’as-tu jamais eu envie de changer de vie ? questionna-t-il de but en blanc. Son don de tentateur se mettant en marche sans qu’il n’en soit conscient. Ne t’es-tu jamais dit que tu avais une mission différente de celle qu’on t’avait attribuée ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Jeu 25 Aoû - 0:54

* Après avoir été banni du mont Olympe par les dieux, se croyant bien supérieur à elle et son frère, Lucifer concocta un plan machiavélique pour récupérer quelques un des membres du soit disant camp des "gentils". En fait c'était son camp le clan du bien. Au moins quand elle lançait une guerre entre deux personnes c'était justifier. Et le perdant n'était nul n'autre que celui qui perdait la vie. D'ailleurs elle aimait à tous les mettre en concurrence les un les autres. Ce qui fallait avouer avait bien amuser cette bande de faux Dieux, qui c'était bien vite précipité à la bannir quand son emprise sur les anges avaient atteint une telle ampleur, que beaucoup l'adulait.
Alors pendant des jours et des jours elle se prépara dans le plus grand secret pour une attaque surprise. Elle avait rejoint le nouveau monde des humains, avait tué un des anges envoyer par Zeus, et avait voler son apparence, après avoir envoyer dans les feux de l'enfer sa dépouille. Puis toute souriante elle avait rejoint le mont Olympe sans nul difficulté. A croire que ses imbéciles croyait le bannissement suffisamment dissuasif. Bien sur ils se trompaient et de loin.
Elle arpenta les allée, salua tout le monde, comme si la bonne humeur l'avait envie, mais elle n'était pas dupe, elle savait que bon nombre d'entre eux, n'était que des personne vil et fausse. Et c'est au détour d'une allée qu'elle aperçus deux anges. Elle leurs fit un immense sourire et s'arrêta à leur hauteur *


bonjour vous deux, je peux me joindre à vous ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Angelo
"Aimer n'est pas un sentiment
mais un Art"



Messages : 9765
Est arrivé(e) le : 21/04/2009


Ton personnage
Race: Ange Déchu
Caractéristiques: Peut contrôler les pulsions des Humains et s'en nourrir
Quelques mots ?:


MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Jeu 25 Aoû - 21:29

Alors qu'il attendait la réponse d'Altaïr, Ange vit apparaitre dans la chambre un nouvel Ange. Il le dévisagea quelques secondes ne comprenant pas pourquoi il sentait en lui tant de colère, de haine et de rancune. Les Anges n'étaient pas censés ressentir ça... Ange finit par laisser tomber n'aimant pas se compliquer la vie ni se poser autant de questions. Il se releva du lit et le rejoignit rapidement.

Bonjour, répondit-il d'une voix charmeuse. Avec plaisir.

Souriant il lui fit une courbette et lui désigna un des fauteuil près de lui.

Met toi à l'aise, ajouta-t-il. Que viens-tu faire ici ? As-tu une nouvelle à nous annoncer ?

Ange se laissa de nouveau tomber sur le lit avec une grâce hors du commun, son torse musclé à la vue de tous. Cet Ange l'attirait étrangement. Comme si quelque chose l'y liait. Il ne pouvait détourner son regard de cet être. Ce n'était pas son apparence qui le fascinait mais ses émotions qui l'hypnotisait.

.........................................


Na'hash

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Jeu 25 Aoû - 23:28

* Elle fit un immense sourire, en remarquant très vite l’engouement qui émanait de l'ange. On aurait crue voir un enfant lâcher dans une boutique de friandise. Sauf qu'à cet époque, sa n’existait pas encore. Elle lui fit un battement de cil peu après sa courbette et s'installa avec grasse et raffinement sur le fauteuil tout près d'eux, se demandant pourquoi le deuxième ange restait muet. Mais elle finirait bien par lui délier la langue. En attendant elle sentait un certain potentiel émanent du plus enjouer. Elle aurait surement plus de facilité à le récupérer qu'elle n'y aurait crue. Et a voir ses yeux de merlan fris, elle n'aurait qu'à détacher ses cheveux, et dénudé ses épaules pour qu'il lui mange dans la main. Ce qu'elle fit aussitôt, pourquoi attendre franchement.
Elle posa tout près d'elle son étole, quittant des yeux les deux ange, avant de relever la tête à la question du plus curieux *


je reviens du monde des humains, ils sont fascinant je dois dire ! Même si je dois avoué que je me suis ennuyer, ils sont plat, trop courtois, sa manque de quelques choses. Comme ici, c'était bien mieux avant le bannissement de certains. Y'avait une autre ambiance
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Angelo
"Aimer n'est pas un sentiment
mais un Art"



Messages : 9765
Est arrivé(e) le : 21/04/2009


Ton personnage
Race: Ange Déchu
Caractéristiques: Peut contrôler les pulsions des Humains et s'en nourrir
Quelques mots ?:


MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Mar 6 Sep - 2:18

Ah ? répondit Ange en essayant de cacher le fait que ça l'intéressait grandement.

Il aurait bien aimé savoir ce qu'Eve et Adam faisaient en bas. C'était un peu comme observer de grosses fourmis du haut d'un fauteuil. A cette époque Ange ne savait pas encore que Lucifer l'avait créé mais cela viendra bientôt, surement plus vite que prévu d'ailleurs. Ange ne pouvait détacher son regard de la longue chevelure de l'ange. Pourtant mille questions trottaient dans sa caboche. Qui était-elle ? Pourquoi ressentait-il tant de haine en elle ? C'était étrange, enivrant, excitant et surprenant. Quand elle parla de bannissement Ange grimaça puis haussa les épaules. Ici il était interdit d'en parler.

Peut-être oui... finit-il par lâcher prudemment.

Il était bien ici. Il n'avait pas envie de se retrouver dans les limbes à errer infiniment. Il s'amusait bien ici avec tous les anges qu'il y avait.

Il parait qu'ils vivent un bonheur parfait. Que le paysage y est magnifique...

.........................................


Na'hash

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Lun 12 Sep - 6:16

* Elle observa le brun avec attention. Son copain lui étant totalement indifférent et puis il ne répondait pas alors autant l'ignorer. Et puis elle sentait un potentiel émaner du brun, forcément elle l'avait créer mais ça bien évidement elle se garderait de le lui révéler. C'était d'ailleurs assez facile de créer un ange, presque aussi facile que de respirer. Une petite dose de soit suffisait, et à en juger par celui-là, il avait été l'un des plus abouti. Si elle se le mettait dans la poche il accomplirait de grande chose. Quand elle le vit grimacer elle posa sa main sur son bras et esquissa un sourire *

allons un peu de courage ! On peut en parler librement, il n'y a que nous ici, et puis ton copain à l'air bien perdu dans ses pensées

* elle lui fit son plus beau sourire et se rapprocha doucement de lui avant de se mettre à murmurer *

Si tu veux tout savoir les humains sont incroyablement surprenant, il y'en même qui pourrait être presque aussi intelligent que le plus bête des anges, incroyable ! Mais sinon ils sont sans grand intérêt, même pas de petites chamailleries, rien de bien intéressant, si ce n'est qu'ils apprennent vite ... Tu imagines se qu'on pourrait leur faire faire si on était du côté Obscur ?

* elle appuya bien le mot obscur et scruta dans les moindre détail sa réaction *
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Angelo
"Aimer n'est pas un sentiment
mais un Art"



Messages : 9765
Est arrivé(e) le : 21/04/2009


Ton personnage
Race: Ange Déchu
Caractéristiques: Peut contrôler les pulsions des Humains et s'en nourrir
Quelques mots ?:


MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Jeu 6 Oct - 4:50

Ange se renfrogna quand elle lui parla de courage. Il était courageux ! Mais pas téméraire... Il n'avait guère envie de se faire punir. Pourtant un soupire d'extase s'échappa de sa gorge lorsque l'Ange le toucha. C'était comme un flot de plaisir, d'horreur, comme si c'était une partie de lui qui le rejoignait enfin.Il ferma les yeux quelques secondes se détendant sans vraiment en prendre conscience. Quand il rouvre les yeux ses prunelles étaient aussi noires que du charbon.

Tu as raison... murmura-t-il comme s'il était en transe. Les Dieux m'ont interdit de descendre au Paradis pour je ne sais qu'elle raison.

Fronçant les sourcils il se laissa tomber avec grâce aux pieds de la demoiselle. Il posa sa main sur sa cuisse avec une envie, une admiration et un respect infini. L'écoutant l esquissa un sourire en coin qui relevait plus du rictus.

C'est vrai... Je me suis toujours demandé ce qu'il en serait si tout n'était pas si... parfait, répondit-il en crachant sur ce dernier mot. Mais que pouvons-nous faire ? demanda-t-il un peu perdu.

.........................................


Na'hash

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Mar 11 Oct - 6:15

* elle scruta pas à pas chacune de ses réactions et s'en délecta au possible. Et au vue du soupir qu'elle avait sue lui tirer, il était totalement sous son emprise, ou plus très loin de l'être, bien qu'elle n'avait pas vraiment de subterfuge, elle savait très bien qu'il finirait par la rejoindre. Ce n'était pas un être comme les autres, non il était presque aussi mauvais et profiteur qu'elle. On aurait presque pue croire qu'ils avaient la même mère et pourtant ..... Elle était sa mère en quelques sorte, avec se vieux fou ils avaient créer des anges et des dieux à leurs images, puis ses stupides humains. Elle était le mal en personne, et elle aimait dérouter du droit chemin chaque être qui passait près d'elle. D'ailleurs elle avait presque réussi avec son ennemis juré, et c'était avec joie qu'elle lui volerait des combattants. Elle vit les yeux d'Angelo devenir aussi noir que son cœur quand il ré-ouvrit les yeux et se contenta de lui sourire comme si elle n'avait rien fait. Comme si elle n'avait pas laisser son pouvoir s'infiltrer en lui *

ils te l'ont interdit pour que tu souffres, ils te font croire que tu es bien ici, alors qu'en bas tu rayonnerais de bonheur. Ils sont jaloux, ils veulent le paradis que pour eux, et nous ils nous rejette comme les autres ....

* elle fit un signe du doigts montrant le sol, bien évidement elle le manipulait mais sa elle ne lui dirait pas, elle ne lui dirait pas non plus les tortures qu'elle réservait à ceux qui la trahissait, ni combien c'était différent de se qu'il voyait là. Elle le regarda se jeter à ses pieds, posant une main baladeuse sur sa cuisse, comme si de rien n'était, il était juste envouter. Elle le laissa parler et eu un soupir de soulagement totalement inaudible et imperceptible, il était dans ses filets. Elle lui fit le plus doux des sourires, et laissa ses doigts courir sur sa joue, avant de prendre un ton ferme et sur d'elle *

il faut les combattre ! Prenons le pouvoir sur ces vieux fou idiot ! Tu imagines se qu'on pourrait faire ensemble ? De bien grande chose Angelo, de bien grande chose

* elle posa son autre main sur la joue de celui-ci et le laissa entrevoir se qu'elle lui réservait qu'il la rejoignait. Des femmes à perte de vue, toutes venue pour lui ainsi que des hommes. Elle savait très bien qu'il n'y résisterait pas, c'était Angelo, elle l'avait plus ou moins créer, alors elle connaissait très bien ses travers, et par chance il ne la démasquerait pas avant très longtemps. Ensuite elle le laissa entrevoir le sort qu'elle réservait à ceux et celles qui ne se rangerait pas dans son camps, puis elle se retira et plongea ses yeux dans les siens *

Alors Angelo, tu es avec moi ou contre moi ?


Dernière édition par Tara Palmer le Mar 11 Oct - 8:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Angelo
"Aimer n'est pas un sentiment
mais un Art"



Messages : 9765
Est arrivé(e) le : 21/04/2009


Ton personnage
Race: Ange Déchu
Caractéristiques: Peut contrôler les pulsions des Humains et s'en nourrir
Quelques mots ?:


MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Mar 11 Oct - 8:04

Ils te l'ont interdit pour que tu souffres, ils te font croire que tu es bien ici, alors qu'en bas tu serais rayonnerais de bonheur. Ils sont jaloux, ils veulent le paradis que pour eux, et nous ils nous rejette comme les autres ....

Ange écouta Tara parler avec une adoration sans faille dans le regard. Il ne s'était pas encore rendu compte de qui elle était pour lui mais son "âme" l'avait déjà reconnu. Après tout elle l'avait créé non ? Quand sa main toucha sa peau un frisson de plaisir le parcouru et il eut du mal à le cacher.

C'est vrai... Pourquoi m'interdit-IL donc de descendre pour le Paradis ? demanda-t-il avec une once de colère mal contenue dans la voix.

Son regard suivit le doigt de la blonde. Oui ! Il voulait aller en bas ! Il voulait voir les Humains, connaître le goût interdit du Paradis. Non mieux ! Il voulait faire payer ceux qui l'avait cloîtré ici comme une pauvre âme perdue. Les doigts frais de l'ange se glissèrent sur sa joue et Ange s'y frotta comme si sa vie en dépendait. C'était si bon... Il avait l'impressin de revivre ! Il se demandait quand même pourquoi Altaïr ne réagissait pas et surtout s'il allait le dénoncer aux Dieux...

Il faut les combattre ! Prenons le pouvoir sur ces vieux fou idiot ! Tu imagines se qu'on pourrait faire ensemble ? De bien grande chose Angelo, de bien grande chose

Sa voix raisonna dans tout son être comme une belle chanson. C'était si tentant, si envoûtant. Comment refuser ?

Oui... réussit-il à murmurer.

Alors qu'elle posait sa main sur sa joue des milliards d'images se succédèrent dans sa tête toutes plus alléchantes les unes que les autres. Ange sentait qu'il ne pouvait plus refuser, qu'il était trop tard pour dire non. Il n'avait pas vraiment compris qui elle était mais pourtant il sentait que s'il venait à lui dire non il serait réduit en cendre. Mais de toute façon il n'avait aucune envie de refuser. Il releva ses yeux vers ceux de Tara et acquiesça lentement avant d'avoir un léger mouvement de recul quand elle lui laissa entrevoir la souffrance qu'il subirait dans le cas contraire. Avalant sa salive il répondit :

Je suis avec vous.

.........................................


Na'hash

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Mar 11 Oct - 9:14

* elle senti la colère envahir Angelo et s'en frotta les mains littéralement parlant. Sont emprise sur lui était bien plus forte qu'elle ne l'aurait crue, beaucoup plus forte, il était si malléable en fait. *

ils ne t'aiment pas, ils veulent te brimer, t'enfermer, te privé de ta liberté

* elle le laissa savourer ses caresses aussi légère fussent-elles, oui il devenait dépendant d'elle. Et elle allait en profiter, si son plan fonctionnait, il ramèneraient ses amies à leurs cause. Quand il se mis limite en transe répondant par un seul murmure, elle sue qu'elle était victorieuse sur lui. Oh oui il était totalement sous son charme et sous son emprise. Néanmoins elle prit soin de lui montrer ce qui l'attendait dans le futur, comme une escapade près des dinosaures avec une blonde, tout comme se qui lui arrivait s'il la trahissait. Elle se leva et le regarda *

parfait c'est ce que je voulais entendre .... Grâce à moi tu ira auprès des humains, tu te fondras dans la masse, te ferra passer pour l'un d'entre eux, fera croire aux femmes que tu les aiment, que tu donnerais ta vie pour elle, le tout en créeant la discorde entre les amies et les couples


Dernière édition par Tara Palmer le Mar 11 Oct - 9:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Angelo
"Aimer n'est pas un sentiment
mais un Art"



Messages : 9765
Est arrivé(e) le : 21/04/2009


Ton personnage
Race: Ange Déchu
Caractéristiques: Peut contrôler les pulsions des Humains et s'en nourrir
Quelques mots ?:


MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Mar 11 Oct - 9:44

ils ne t'aiment pas, ils veulent te brimer, t'enfermer, te privé de ta liberté

Ange l'écouta parler sans rien dire la colère et la haine grandissant en lui et dévorant son âme si pure à la base. Aussi pure était-elle. Ange avait toujours eu un penchant pour la douleur, le mal, l'horreur, le mensonge et la Tentation. Souvent il avait été uni pour ses pêchés. Mais ils n'avaient jamais été assez terrible pour que les Dieux ne le bannissent. Ce qui serait le cas prochainement et Ange allait le découvrir très rapidement... Quand Taa reprit la parole Ange sorti de ses pensées. Les images étaient tentantes, trop d'ailleurs il en perdait le fil de la conversation. Finalement il réussit à se détâcher de sa comptemplation d'une blonde dans un paysage de dinosaures et acquiesça.

parfait c'est ce que je voulais entendre .... Grâce à moi tu ira auprès des humains, tu te fondras dans la masse, te ferra passer pour l'un d'entre eux, fera croire aux femmes que tu les aiment, que tu donnerais ta vie pour elle, le tout en créer la discorde entre les amies et les couples

D'accord, je ferai tout ce qu'il vous siera... répondit-il finalement avant de se redresser.

Il finit par faire une courbette face à la blonde qui lui paraissait tomber du ciel.

Donnez moi ma prmière mission et je l'accomplirai pour vous.

.........................................


Na'hash

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Jeu 13 Oct - 10:04

* elle le contempla de toute sa hauteur et afficha un air neutre, comme si le fait qu'il abdique et soit de son côté ne la touchait pas le moins du monde. Pourtant il était le premier recruter, bien sur elle s'était "attaqué" à celui qui avait le plus grand potentiel pour la rejoindre. Elle savait qu'il bernerait les gens sans souci, serait le parfait faux-cul auprès de ses dames pour obtenir ce qu'il désir. Elle avait eu vent de son avenir, et même si il perdrait pied à cause d'une pouilleuse se disant être une sorcière, elle saurait lui redresser les côtes. La sorcière finirait par mourir voilà tout !
Elle observa ensuite sa courbette et lui fit un signe de tête, laissant ensuite ses cheveux retomber en cascade sur ses épaules, sa pince s'étant fait la malle *


J'aimerais que tu descendes et que tu crées une scène de ménage telle qu'il y'aura un meurtre, que tu pousses à l'adultère deux couples, et que tu arrive à convaincre l'un de ses stupide humain à vendre son âme au diable, autrement dit moi, pour obtenir ce qu'il désire le plus . Mais le plus important tu devras convaincre un des anges qu'il doit nous rejoindre sans plus attendre
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Angelo
"Aimer n'est pas un sentiment
mais un Art"



Messages : 9765
Est arrivé(e) le : 21/04/2009


Ton personnage
Race: Ange Déchu
Caractéristiques: Peut contrôler les pulsions des Humains et s'en nourrir
Quelques mots ?:


MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Dim 16 Oct - 5:57

J'aimerais que tu descendes et que tu crées une scène de ménage telle qu'il y'aura un meurtre, que tu pousses à l'adultère deux couples, et que tu arrive à convaincre l'un de ses stupide humain à vendre son âme au diable, autrement dit moi, pour obtenir ce qu'il désire le plus . Mais le plus important tu devras convaincre un des anges qu'il doit nous rejoindre sans plus attendre.

L'écoutant parler il acquiesça buvant ses paroles et ses ressentis de plus en plus haineux et coléreux à mesure que les minutes passaient. Il se releva entièrement les yeux d'un noir profond et se dirigea vers elle lentement.

J'ai déjà mon idée. Je vais utiliser l'arbre de la connaissance. Je vais prendre l'apparence d'un animal et ainsi me glisser au Jardin d’Éden derrière le dos des Dieux et je tenterai cette Ève si pure.


Un sourire en coin éclaira son visage durant quelques secondes. Il fit un nouvelle révérence puis se dirigea vers la sortie près à tromper les Créations de ceux qui l'avait prit pour un esclave prisonnier du Ciel. Il fallait qu'il réfléchisse à sa nouvelle apparence et qu'il se glisse auprès de Zeux pour ainsi le tromper.

.........................................


Na'hash

Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr] Dim 16 Oct - 6:07

* Elle décrocha un grand sourire a sa révérence, elle savait ce qu'il allait se passer, l'oracle l'avait déjà mise au courant. Mais néanmoins elle écouta son plan avec un silence de religieuse. Elle le regarda partir et s'approcha d'un arbre, assez pour regarder de loin ce qu'il allait faire. Quand elle le vit prendre l'apparence d'un serpent, elle eu un sourire amuser, bien qu'elle n'était pas fan de cet animal, mais le serpent c'est vicieux, et vue ce qu'il comptait faire, il lui collait parfaitement bien. Elle admira le spectacle, sachant que le monde allait changer à tout jamais et que le règne du bien et du mal serait partager *
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr]

Revenir en haut Aller en bas

Quand l'équilibre régné encore [Angelo - Altaïr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall Into Drunkennes :: 
Flash Back
-