AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

Quand l'amour finit en [i]Passion[/i]...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


avatar


Priss.
Créer c'est vivre deux fois.


Messages : 64
Est arrivé(e) le : 30/05/2011


Ton personnage
Race:
Caractéristiques:
Quelques mots ?:


MessageSujet: Quand l'amour finit en [i]Passion[/i]... Mar 27 Sep - 6:53

Titre:
Quand l'amour finit en Passion...

Lieu :
L'île d'Esmé.

Personnages :
Isabella M. Cullen

Synopsis : 13 Aout 2006, Bella et Edward vienne de se dire oui devant leurs familles respectives, et ont la bénédiction de tous concernant leur union. Jacob lui finit par se résoudre: Il a définitivement perdue Bella. Edward compte faire de leur nuit de noce la plus belle pour Bella, mais lui comme elle se sentent totalement stressé. Edward a peur que le pire arrive, Bella elle, a peur de le décevoir... Mais on sais tous qu'un jour l'amour finit par la passion...


.........................................




Priss. ♥️
ϟ Let me be myself !
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Priss.
Créer c'est vivre deux fois.


Messages : 64
Est arrivé(e) le : 30/05/2011


Ton personnage
Race:
Caractéristiques:
Quelques mots ?:


MessageSujet: Re: Quand l'amour finit en [i]Passion[/i]... Mer 28 Sep - 7:05

Le 13 Aout 2006… Est le jour où qui restera gravé à jamais, durant toute ma vie… Comment expliquer un tel moment ? Comment expliquer la joie qui m’envahit ? Impossible. Ce n’étais pas possible… J’étais au paradis… Le paradis existait grâce à Bella… Elle m’avais dit « oui », « oui » pour être mon épouse durant l’éternité entière… Elle étais désormais ma femme, et portait si bien son nom… Isabella Marie Masen Cullen… Je rayonnais, mes yeux ambrés brulant d’amour pour une femme qui ne m’étais pas destiné au départ… Aujourd’hui étais le plus beau jour en 110 ans d’existence, et je ne pouvais pas décrire l’étendue de mes sentiments pour ma Femme… Même si ce soir nous sommes dans une salle remplis de notre famille commune, je ne parvenais pas à détacher mes yeux de ma Bella, la trouvant si belle, encore plus belle que toute celle présente dans la pièce… Entouré d’Emmett, Jasper, Carlisle et Eleazar, je ne parvenais pas à leur prêté d’attention , n’ayant d’yeux que pour elle. Elle étais dans le fond du jardin avec Esmé, Renée, Rosalie, Alice, les sœurs Denali et Charlie, et elle rayonnais de bonheur et de beauté… Un sourire pire qu’heureux apparaissait sur mon visage et je me pris un coup d’épaule d’Emmett, ce qui permis de détacher mon regard de Bella… Je me frottais l’épaule pour faire genre qu’il m’a fait mal, avant de rire et de les regarder à tour de rôles. Un rire nous prit en commun, et je me mordais la lèvre aux dires d’Emmett et d’ Eleazar.

Emmett : - Décroche frangin, tu vas la dévorer tout cru si tu continue… Laisse la vivre… Le mariage t’est monté à la tête ?

Eleazar : - Je savais que le mariage rendais les gens heureux, mais être aussi « gâteau » sa devient grave !


J’éclatais de rire avant de mettre mes mains dans mes poches. Il étais vrai que j’étais fou de Bella, je l’aimais tellement plus que ma propre vie… Je leur fit un sourire puis levais les yeux et les mains aux ciel …

- Je fait ce que je veut les gars. Pardonnez moi d’être fou amoureux de ma Femme … Sa fessait tellement longtemps que j’attendais sa si vous saviez…

On riait tous ensemble, mais ils savaient tous pertinemment l’étendue de mes sentiments pour Bella, ils respectaient sa avec volonté, leurs pensées me souhaitant tout leurs vœux de bonheur. Je savais qu’en épousant Bella, j’avais pris la plus belle et la plus sage de toutes les décisions… Elle étais si belle et si douce… Elle étais mon âme sœur, ma femme désormais… C’étais bizarre de ce dire que j’étais désormais casé et que je devais tout réfléchir à deux, mais cela fessait tellement longtemps que j’étais marier à Bella pour moi… Depuis le départ de notre relation. J’aimais Bella comme un océan sans fond, brûlant d’amour pour cet être charnel… Mon regard se tournais de nouveau vers Bella qui papotait tranquillement avec la famille, semblant briller de joie tout comme moi… Elle était rayonnante…

.........................................




Priss. ♥️
ϟ Let me be myself !
Revenir en haut Aller en bas


avatar


Invité
Invité




MessageSujet: Re: Quand l'amour finit en [i]Passion[/i]... Dim 2 Oct - 13:05

Aujourd'hui était un jour nouveau, je venais d'aborder une nouvelle étape de ma vie d’adolescente, jeune adulte. Vous allez me dire en toute logique qu'il s'agit du sexe ? Pas tout à fait. Par ailleurs, j'en mourrais d'envie, à chaque fois que j'étais en sa présence mais ce n'était jamais le bon moment. Pour cela, Edward avait abusé d'une condition pour que mon voeu soit exaucé. Le mariage était l'une des clauses de notre contrat. Il avait stipulé qu'il fallait d'abord que je me marie pour qu'il cède à me transformer. Si, me marier était l'une des conditions pour que je puisse vivre auprès de lui éternellement, alors oui, c'était tout ce dont je pouvais rêver. Il est vrai que pour une jeune fille de mon âge se marier n'était pas très bien vu surtout dans cette petite bourgade qu'on appelle Forks. J'avais vraiment eu peur d'agir comme l'avait fait ma mère lorsqu'elle était plus jeune, se marier sur un coup de tête. Elle n'avait cessé de répété qu'un mariage était une bêtise gros comme une maison. Mais lorsque je lui avais annoncé la nouvelle, elle m'avait presque réprimander. C'était du genre :

"Tu ne répètes pas mes erreurs, Bella. Tu as l'air d'être morte de peur et c'est à cause de moi. Certes, j'ai beaucoup critiqué la bêtise du mariage, ce que je ne renie rien mais tu dois comprendre que mes paroles ne concernaient que mon histoire. Tu es complètement différentes de moi. ..." Elle m'avait rassuré quant à mon engagement que je prenais envers Edward. Ce à quoi, j’avais rétorquai :

"Ne vas-tu pas me dire que je ressemble à toutes ces adolescentes bêtement amoureuses qui se sont succédé depuis la nuit des temps ?" Et comme pour me rassurer sur ce que je savais déjà, elle m'avait répondu :

"Tu n'as jamais été une adolescente, chérie. Tu sais très bien ce qui est le mieux pour toi." Le mieux pour moi, je le savais. Il était une évidence depuis que je l'avais rencontré car c'était lui depuis le commencement. J'étais certaine d'Edward à cent pour cent et j'étais certaine que je n'irais pas voir d'autres garçons, autres que l'homme de ma vie. Oui, le mariage était l'un des compromis que nous avions listés mais il restait évidemment, ma transformation. Edward m'avait même interrogé sur ce que j'étais prête à perdre de ma vie d'humaine, les expériences que j'allais rater, je lui avais soumis que je me fichais complètement du reste de mon humanité et que je n'en ressentais pas le besoin. Il était mon seul désir, ma seule envie et rien d'autre que lui ne comptait à mes yeux, même manger et dormir n'était pas dans mes priorités. Nous avions reparlés de ma belle-famille et de tout ce qu'ils avaient perdu lorsqu'ils sont devenus vampire. Mon mari avait peur que je ne puisse pas goûter au joie de devenir mère à mon tour mais je n'étais pas prête à devenir mère, car pour moi, j'avais toujours voulu avoir un grand-frère pour me protéger et non un petit frère alors un enfant. Je pouvais m'en passer largement. Malgré tout pour remplir le contrat dans son entier, je tenais exclusivement à une dernière expérience de ma vie d'humaine et je souhaitais être encore humaine pour cela. Je savais que lorsque je serais un vampire, je ne serais plus moi-même, je serais différente mais en mieux. Ma belle-famille et Edward m'ont souvent répété que l'une des premières choses à laquelle je penserais ce serait la soif, j'en voudrais encore et encore et ce, durant quelques années. Je savais qu'il me faudrait du temps avant que je ne puisse redevenir celle que j'étais, passionnément amoureuse. Je savais aussi que mes sens changeront, évolueront mais j'avais peur de perdre mon envie d'Edward que ma soif soit plus puissante, plus présente que celle qui me pousse à vouloir envie de lui. C'est pourquoi, j'avais décidé d'avoir ma vrai lune de miel en tant qu'humaine, tant que je le pouvais encore.

Je me retrouvais à parler au fond du jardin avec Esmée et Renée, Alice et Rosalie, les soeurs Dénali et Charlie, heureuse et pétillante de joie. Ma vie allait prendre un nouveau tournant car mise à part le faite que je sois devenue Ma-madame Cullen (Si difficile à prononcer, de même que épouse et marier, je devais m'y faire), j'allais devenir une nouvelle personne. Je prenais à moitié à part des conversations qui se faisait entre ma famille car j'étais bien trop concentré sur l'essentiel de mon unique vie : Edward Cullen. Je sentais Alice trépignait d'impatience pour ce départ notre lune de miel ou la destination de celle-ci m'était inconnue. Je vis sur son visage cette excitation qui émanait d'elle. Je ne fis pas plus attention car Edward me regardait. J'ancrée mon regard dans le sien puis je lui souris tendrement, le regardant plus qu'amoureusement comme si ma vie en dépendait. Le simple fait de posé les yeux sur mon mari, me déconnecté littéralement de la réalité. Mes yeux ne voyait plus que lui, les décorations, les paysages, ma famille, nos amis me semblaient maintenant à des milliers de kilomètres. Je savais que l'un d'eux me parler mais je n'y faisais pas attention, trop préoccuper par les regards de mon mari.

"...rester comme ça pour le voyage, Bella" Je me retournais comme surprise lorsque j'entendis qu'on m'appeler. C'était Alice qui avait l'air de me parler de rester comme ça pour le voyage. J'hochais la tête en souriant timidement, pas certaine que ce soit la bonne réponse.

"T'as recommençais !" maugréa-t-elle, en croisant les bras presque comme si elle boudait. Elle était vraiment trop mignonne. Je la regardais l'air de ne rien comprendre. De quoi me parler-t-elle ? Que je recommençais quoi ? Et comme si elle m'avait entendu, elle répondit : "Cette air-là que tu as sur le visage quand tu es déjà partie dans tes pensées" ajouta-t-elle, une mine boudeuse.

"Oh" répondis-je m'excusant de mon comportement. "Je suis désolé Alice !"

"Edward" lança-t-elle sérieusement à son frère mais avec une pointe d'humour, "Cesses de la fixer de la sorte sinon elle risque de ne répondre plus de rien et elle va tâcher sa robe à force de baver" dit-elle, les mains sur les hanches d'humeur taquine. Ma mère riait, mon père s'était prise d'une discussion avec les soeurs Dénali, pour ma part, je regardais Alice avec de gros yeux. Non mais comment pouvait-elle me faire ça ? Mes pommettes devinrent d'une couleurs rougeâtres tout d'un coup.
Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand l'amour finit en [i]Passion[/i]...

Revenir en haut Aller en bas

Quand l'amour finit en [i]Passion[/i]...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fall Into Drunkennes :: 
Flash Back
-